Adduction d'eau

L'alimentation en eau potable de la commune est assuré par des réseaux de canalisations interconnectées qui s'alimentent à différentes sources et relèvent selon les secteurs de différents centres de décision. Un point commun: tous ces centres de décisions ont choisi le même fermier: la SAUR


C’est l’héritage de la mise en place des réseaux d’adduction d’eau dans notre commune depuis plus d'un siècle dans le canton de Honfleur: la desserte du plateau est assurée par le SIAEP (Syndicat Intercommunal d’Assainissement et des Eaux Pluviales) de Gonneville, le sud de la vallée d’Ingrès jusqu’au carrefour des Monts d’Auboeuf par la ville de Honfleur, ainsi que le Petit Galvani et le lotissement de la Source; le chemin des limites est desservi par Ablon. Le bourg dépend du réseau dont la commune est propriétaire: c'est celui qui assure la plus grande part de l'apport en eau potable dans la commune, concernant les 2/3 des habitants.

Tous les réseaux peuvent recevoir en complément, en cas d'insuffisance des débits des différences sources, de l'eau du syndicat mixte Nord Pays d'Auge qui puise sa ressource dans la nappe phréatique de la vallée de la Touques. Ce syndicat a pour mission de sécuriser l'approvisionnement en eau pour tout le nord Pays d'Auge.

Le conseil municipal de la commune désigne des délégués au SIAEP et au syndicat mixte Nord Pays d'Auge

Le réseau communal


Il s’alimente à la Source d’Ingrès disposant d’un périmètre de protection immédiate clôturé et d’un périmètre de protection rapprochée qui englobe tout le rebord de plateau situé au dessus de la Source. Elle est mise en distribution à partir du réservoir de stockage de 400 m3 situé dans les Monts d’Auboeuf, représentant environ 36 heures de consommation. La source d’Ingrès produit 100 000 m3 par an , soit 282m3/jour en moyenne. 60 000 m3 sont facturés aux abonnés, le reste faisant partie des pertes en cours de distribution. Le réseau communal dessert 60% des ménages de la commune; les 40% restant sont fournis par les autres systèmes.

Extension de réseau

Toutes les habitations sont desservies. Certaines parcelles de terre constructibles peuvent nécéssiter une extension de réseau. Le conseil municipal, conformément à la loi SRU, a voté le principe d'une demande de participation pour les pétitionnaires qui souhaiteraient implanter leur maison ou un ensemble immobilier dans un secteur nécéssitant une extension (Participation pour Voirie et Réseau).

Un nouveau SIAEP?


Actuellement se négocie le regroupement des communes de Gonneville, Honfleur, La Rivière Saint-Sauveur, Fourneville au sein d'un nouveau syndicat intercommunal d'Eau Potable.
L'objectif de ce nouveau syndicat est de rationaliser et sécuriser la distribution de l'eau, d'en abaisser le coût et de l'uniformiser


Le conseil municipal de la Rivière Saint-Sauveur soutien ce projet de regroupement. Il a demandé à ce que chaque commune soit représentée au conseil syndical par deux membres ou à défaut de consensus sur cette demande qui placerait les communes dans un partenariat égalitaire, que la représentation des communes se fasse selon la règle de leur importance démographique